En mai fais ce que tu peux…

Bonjour à tous!

Ca fait un bail! Pour tout vous dire on n’a pas beaucoup relevé la tête de l’eau (au sens propre et au sens figuré). Quelle saison! Elles passent et vraiment aucune ne se ressemble. Celle ci est quand même très pimentée… On a commencé la semaine à 5 degrés pour la terminer à 25°. Mais bon, aujourd’hui tout est redevenu normal pour presque un début de mois de juin: il pleut…

En 3 jours de beau (mercredi, jeudi et vendredi), certains légumes ont doublé de volume.On est quand même pas très a l’aise avec la composition du panier. Avec les gelées tardives du mois d’avril, on a perdu quelques légumes, la roquette, des choux chinois, les navets (qu’on vous a quand même mis mais qui vraiment étaient très moches). Et il y a beaucoup de retard sur pas mal de légumes, les haricots sont loin d’être prêts, les courgettes commencent enfin à bien donner (presque 3semaines de retard), les salades seront au rendez vous cette semaine. Les choux sont eux en retard. Outre les températures et la pluie qui peuvent nous empêcher de faire notre travail. Nous avons beaucoup de problème avec des maladies et des parasites. Les choux par exemple se font un peu manger par les limaces, perdrix et altises. Et notre beau plant de poireaux a chopé une vérole (on sait pas encore laquelle, faut mener l’enquête), pas mal de pieds de courgettes sous les tunnel ont une virose, un virus présent dans le sol dont on ne se débarrasse qu’avec le temps et de bonne rotation. Ne pas planter plusieurs années de suite les légumes au même endroit, mais sous les tunnels ce n’est pas évident…Toujours le même constat : il nous faut plus de surface couverte!.

Bref, tout cela pour vous dire, que vraiment c’est pas évident de savoir à l’avance de quoi votre panier de la semaine sera fait. Ni même s’il y en aura un; et oui nous ne sommes toujours pas à l’abri d’un arrêt de distrib intempestif (nous en tout cas on y pense toutes les semaines, mais pour l’instant ça passe….).

A l’heure ou j’écris ces lignes, les tomates, aubergines poivrons, courgettes dehors, sont toutes plantées! Patience les tomates c’est pas avant fin juillet dans le panier. Les aubergines plutôt debut juillet. Les concombres malgré quelques pucerons se portent plutôt bien, peut être courant du mois dans le panier. Les céleris rave (3000) et toutes les courges (1200 pieds) sont plantés. Certains choux d’hiver sont déjà plantés (notamment les choux à choucroute) d’autres sont encore en plants en attente de plantation au prochain créneau sans pluie. Les choux brocolis et choux fleurs pour l’hiver vont être semés dans les 15 jours. Restera à semer les carottes, les betteraves et pleins plein plein de radis noirs!

A cela s’ajoute également tous les « à coté »: salades, épinards, bettes, navets, fenouil, chou rave, poireaux à repiquer et j’en passe…

Les légumes qui arrivent dans le panier : des carottes, des petits pois mangetout (et oui on mange tout même la cosse) des fèves, de la salade, du persil, les courgettes…

Il y a une question en ce moment qui se pose chez nous, c’est celle des légumes « pourris », moches, fripés, abimés… comme les navets de cette semaine. On a plusieurs points de vue. Le premier c’est de dire c’est trop moche, on peut pas mettre cela aux gens, ce n’est pas respectueux. Le deuxième c’est de dire que même s’il est abimé, il y a peut être quelque chose à retirer de cela . Comme on est pas d’accord, des fois on jette des planches de légumes moches (cette semaine on a tondu une planche de roquette qui étaient trop moches) et des fois on vous les mets quand même. Si vous avez un avis la dessus n’hésitez pas à l’exprimer en distrib, on y ouvre grand nos oreilles chaque semaine pour sentir l’ambiance…

Petit point sur les lentilles: elles ont été habitées pour quelques unes d’entre elles, par la bruche, un petit coléoptère friand de légumineuses. Cette charmante bête, certainement indispensable à un quelconque écosystème, pond ses œufs dans les fleurs de lentille et le bambin grandit au cœur de la graine pour en sortir entre juillet et octobre… Comme on n’arrive pas à les enlever complétement avec un trieur à grain, vous en avez dans le paquet. La technique pour les végétariens endurcis c’est de profiter du lavage à l’eau pour les retirer: les lentilles coulent, les bruches flottent… il faut faire ça dans un grand saladier qu’on fait déborder avec un filet d’eau, en remuant doucement pour que les bruches remontent. Si on a du mal à faire pousser assez de légumes, il est fort probable que vous ayez des lentilles quelques fois…

Voila pour les nouvelles du jardin.

Si on a le temps on vous fait un autre petit point au moment de la moisson.

En attendant n’hésitez pas à nous écrire pour des questions, encouragement, désencouragement ou tout autre chose…!

Et n’oubliez pas cette semaine c’est distribution farine et le 12 juin c’est la première journée à la ferme au programme: désherbage, visite et ripailles!!

Aubergine Chou rave Eglantier Fleur de pois Pois mange tout Pois Pois Tomates

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *