into the wild

Salut à tous!

On vous donne quelques nouvelles d’après la pluie, ou d’avant, on sait plus bien d’ailleurs. Les cultures de légumes mis en terre avant la période pluvieuse se portent plutôt bien. Mais cela fait une bonne quinzaine de jours qu’on ne peut plus semer dans le champs. gadoue gadoue… Cela va surement se ressentir dans les paniers de juillet, surtout pour ce que l’on appelle les séries courtes: des radis roses, des navets, des salades…. Cependant, pas de grosse inquiétude. Après un début plutôt tardif, nous sommes plutôt en avance sur les cultures automnales et hivernales. Les tomates se portent bien. Attention, elles ne seront mure que vers la fin juillet! les aubergines par contre pourraient bien pointer le bout de leur nez fin juin. Pour ce qui est des concombres, c’est toujours le chemin de croix… Surement une des cultures les plus délicates en BIO. Les Concombres sont sensibles à beaucoup de choses: le vent, l’humidité, les pucerons. Notre 1er semis de concombres (280 plants) a été planté mi avril. il est aujourd’hui pour moitié infesté de pucerons… L’autre moitié se porte plutôt bien. Nous avons planté le 2eme semis cette semaine (560 plants). Techniquement, du haut de notre expertise, on ne voit qu’une solution: quelle que soit votre obédience, PRIEZ. Affaire à suivre donc.

Sinon, on vous fait pas de dessin: eau plus soleil, plus eau, plus soleil. on est effectivement submergé par l’herbe. certains coins du champs ressemblent à une mangrove…

Alors comme on sait pas bien ce que nous réserve le temps pour ce dimanche (pour rappel c’est la 2eme journée pédagogique de l’année), on vous propose de ne pas l’annuler. S’il pleut, il y aura quelques menus travaux dans les tunnels (palissage de concombres, aubergines, cueillette de petit pois…) et s’il ne pleut pas il y aura 4000 céleris rave à désherber. Comment ça vous aimez bien la pluie?

On aurait aussi besoin d’épurer une micro parcelle de blé de Khorasan. On fait de la multiplication de semences de blé anciens avec un réseau associatif péchu et là si vous pouviez vous intéresser à ce truc dans la durée… il y aura une séance en juillet de récoltes de gerbes des 18 variétés (sans les mélanger!) et une séance de battage à l’ancienne par la suite. Si des personnes d’un age archi mûr ou originaires de la diagonale du vide ont des souvenirs de techniques de battage sans motorisation aucune… Ceux qui auront participé auront un ticket pour un tour de moissonneuse batteuse des temps modernes. Profitez en, il n’y aura bientôt plus de pétrole pour la faire marcher!

Et pour la prochaine journée petit changement de programme. Elle aura lieu le dimanche 24 juin. Ce sera une journée un peu spéciale. Cette année, nous avons cultivé nos patates avec 2 autres fermes, histoire de faire du collectif. Du coup, y a 1.5 hectare de patates à désherber. No stress, cette journée désherbage patates est conjointe avec les autres fermes. Du coup c’est pas moins de 8 AMAP qui seront convoquées soit environ 500 personnes. OUAHOU!! A la fin, on aura surement un peu de temps pour replanter une foret! et équilibrer le bilan carbone de vous tous qui allez faire le déplacement. Autre raison de venir, cet énorme chantier patate à migré dans la plaine (qu’est un vallon). c’est à dire que nos patates ne sont pas plantée dans le champs derrière la ferme mais dans un autre, à nous, en bio. Pour ceux qui sont déjà venu ce sera l’occasion de découvrir un autre bout de nature sauvage de THENISY. le grand plongeon dans le montois, vous verrez, ça décoiffe!

courges

Allez à dimanche a partir de 9h30! et n’oubliez pas, on partage un petit quelque chose à manger pour le midi!

Patates en collectif

oignons désherbés à la derniere journée à la ferme

aubergine ébaudie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *