Bonjour à tous,

Cela fait quelque temps qu’on ne vous a pas donné de nouvelles des champs alors voici les bruits qui courent dans les herbes folles, les news de derrière les fagots, l’écho de la plaine quoi.

On est rassuré, même les très très vieux n’ont jamais vu ça (le papi, 91 ans). Donc voilà, ça se reproduira pas avant … au moins 2090 ou 2100. ouf!

Bon le résultat des courses dans les céréales se fait attendre, d’habitude la moisson se termine vers le 25/07, là elle commence… on sait que plus de la moitié des grains de blé et d’épeautre ont oublié de se former, la faute aux températures anormalement froides pendant la fécondation; et que dans ceux qui sont là, la moitié ne s’est pas rempli à cause de virus attrapés pendant l’hiver anormalement chaud et à cause des racines malingres et des feuilles malades suite à l’épisode anormalement pluvieux de mai juin. Bref c’est normal que ça ne pousse pas. D’autres cultures sont difficiles à évaluer, on sait tout de même que rien n’est indemne.

Coté météo, on a enfin un temps qui va à peu près, pour une fin juin (bah oui tout est en retard d’un mois alors on a décalé le calendrier, c’est plus simple) même si le moindre faux pas se voit tout de suite. Par exemple trois jours de nuits à 14 degrés et c’est illico le mildiou qui se remet à faire des dégâts sur les tomates! Sinon, le pire c’est… qu’il faudrait qu’il pleuve! Vous allez penser qu’on est maso hein? En fait, les racines sont peu développées et la terre après s’être gonflée de pluie se craquelle en perdant le volume d’eau qu’elle avait emmagasiné. Et ça, c’est pas bon pour les racines chétives des cultures. Quant au travail du sol il n’est pas évident dans ces conditions.

Coté panier d’été, les tomates murissent à la vitesse d’une limace sur l’autoroute du soleil. Rassurez vous, on voit le panneau plage. Patience! Coté quantité c’est pas ça qu’est ça. Mais bon. Les concombres ont plus ou moins raté donc on en a refait et ils sont, on peut le dire sans rougir, ma-gni-fiques. Donc s’il n’y a pas une plaie d’Égypte qui les frappe… les poivrons sont beaux aussi mais rappelez vous, ça se cueille pas avant le premier juillet, on a de la chance cette année ils sont en avance (va comprendre), patience! Les aubergines ont eu moins de chance, leur tunnel a été un peu inondé pendant la mousson, mais elles se retapent bien. Dans vos paniers bientôt…Mais pas de surprise, l sur tout les legumes d’été les rendements seront moindres, un peu de maladies, beaucoup de parasites et beaucoup de fleurs avortées….

Coté cultures d’hiver, on est bien obligé là aussi de tout décaler d’un mois. Là c’est plus risqué… mais si c’est bien désherbé, ça marchera. Par ailleurs nous organisons un stage désherbage gratuit, le 07/08/2016 (dans le calendrier républicain). Il est fortement conseillé d’en profiter quand on sait que certains lieux de formations à la culture bio vous font casquer pour la même chose!

Coté culture avec un grand Q, pour les gens nés au nord de la Dordogne et pour qui, donc, une fève est un truc dur dans la galette, voici quelques éléments de compréhension. La fève est une plante dont on mange soit les gousses entières à un stade immature, comme les haricots verts, soit les grains. Les grains jeunes (gousse verte) doivent être épluchés et légèrement poêlés dans une noix de beurre. Les grains plus murs (gousse molle, noircie ou jaunie) se cuisent un peu plus après l’épluchage du grain. La vapeur serait plus indiquée. Tout ça se marie bien avec de l’agneau ou une céréale pour les végans. Comme toutes les légumineuses, c’est un aliment indispensable pour pouvoir assimiler les céréales. Toutes les cultures ont développé un régime alimentaire fondé sur une association légumineuse – céréale (pois chiche et fève/semoule, haricot/pain, soja/riz, …); et il se trouve que dans les champs les deux se marient bien aussi! A méditer! Elle n’étaient pas très belle dans vos paniers la semaine dernière; en pleine floraison lors des inondations certaines fleurs ont avorté. On a du attendre une nouvelles floraison plus réussie pour avoir une grande quantité à cueillir ; c(est pourquoi il y avait différents stades de maturité dans les caisses.

Coté farine, du petit épeautre est disponible!!! et en gâteaux divers et variés c’est mieux que très bon, nous on pourrait presque avoir envie d’être intolérants au gluten pour ne manger plus que ça! Bon, les autres farines sont toujours au rendez vous et même si la récolte 2016 et une cata centennale, bah il nous reste du stock 2015, hé hé hé! La prochaine distrib c’est la première semaine d’aout; n’oubliez pas de vérifiez vos stocks…

Bon, on a fait le tour, n’hésitez pas à nous poser vos questions en distribution! Sinon, il y a le 7 aout pour venir à la ferme!!! n’oubliez pas!!!!Au programme désherbage des carottes pour les paniers de cet hiver… C’est vraiment très très important…

bises

Les paysans du Chaillois.

Il faut en faire 20000...

Il faut en faire 20000…

y en a au moins trois

y en a au moins trois

Coeur de boeuf

Coeur de boeuf

manque plus que les portes

manque plus que les portes

désherbeur thermique et semoir

désherbeur thermique et semoir

cabanon d'irrigation

cabanon d’irrigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *